Accueil du site > Actualités > Réponses des candidats

Réponses des candidats

Dernier ajout : 20 avril.

Articles de cette rubrique

  • La réponse de Benoît Hamon

    20 avril, par MAN

    Monsieur Hamon accepté de se soumettre à notre interpellation. Voici ses réponses : Pour que la France demeure souveraine et autonome dans ses analyses et décisions stratégiques, la dissuasion reste aujourd’hui une nécessité. Je veux cependant engager un débat public sur la non-prolifération et le désarmement nucléaire. Parce que la France restera active pour maîtriser les armements et limiter la prolifération, je soutiendrai toute discussion allant dans le sens d’une interdiction progressive, à (...)

  • Les Programmes des candidats sur l’arme nucléaire

    20 avril, par MAN

    Benoit Hamon Pour que la France demeure souveraine et autonome dans ses analyses et décisions stratégiques, la dissuasion reste aujourd’hui une nécessité. Je veux cependant engager un débat public sur la non-prolifération et le désarmement nucléaire. Parce que la France restera active pour maîtriser les armements et limiter la prolifération, je soutiendrai toute discussion allant dans le sens d’une interdiction progressive, à condition d’être en mesure d’empêcher qu’en disposent les Etats qui ne (...)

  • Réponse d’Emmanuel Macron

    13 avril, par MAN

    1. Êtes-vous prêt à vous engager pour le désarmement nucléaire de la France ? Pourquoi ? La France est pleinement mobilisée en faveur du désarmement nucléaire. Elle a un bilan exemplaire en la matière : elle est le premier État doté d’armes nucléaires, avec le Royaume-Uni, à avoir ratifié le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) ; elle a diminué de moitié son arsenal nucléaire total depuis la fin de la Guerre froide et elle a démantelé la composante terrestre de sa dissuasion. Enfin, la (...)

  • Réponse de Nathalie Arthaud

    13 avril, par MAN

    J’ai bien reçu votre interpellation au sujet de l’arme nucléaire. Effectivement, comme vous l’écrivez, en tant que chef des armées le Président de la République détient un pouvoir de vie et de mort. Mais j’ajoute qu’il le détient que les armes soient nucléaires ou classique. C’est avec des armes « classiques » que l’Etat français multiplie les interventions militaires au Proche-Orient et en Afrique pour défendre son pré carré impérialiste aujourd’hui modeste, mais encore actif. Alors si je devais intervenir (...)

  • La réponse de Philippe Poutou

    13 avril, par MAN

    Philippe Poutou Ouvrier, candidat anticapitaliste 2, rue Richard Lenoir 93 100 Montreuil Montreuil, le 30/03/2017 Etes-vous prêt à vous engager pour le désarmement nucléaire de la France ? L’arrêt de la production des armes nucléaires est un combat que mène notre courant politique depuis la fin de la seconde guerre mondiale et notamment en France depuis 1960. Notre réponse est donc claire : nous sommes contre toutes les armes nucléaires. Nous prônons donc un désarmement nucléaire unilatéral, et (...)